Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le syndicat départemental d’énergie assure la transition énergétique

samedi 14 décembre 2013 par Rédaction

Il était naturel que le syndicat départemental d’énergie des Hautes-Pyrénées présidé par François Fortassin participe au développement de la transition énergétique. Après la ville de Tarbes, c’est au tour du SDE de se lancer dans l’utilisation d’un véhicule électrique.

Zoé fait son entrée

C’est vendredi après-midi que Zoé, http://www.automobile-propre.com/voitures/renault-zoe/ un des véhicules de la gamme Renault, a fait son entrée dans le parc automobile du Syndicat départemental d’énergie. « Nous achèterons des véhicules électriques au fur et à mesure que nous remplacerons les anciens » nous précise François Fortassin. Au-delà du fait qu’il s’agit d’un véhicule propre, sans rejet de gaz et particules, c’est aussi un véhicule silencieux, agréable à conduire, avec un tableau de bord digne de la dernière technologie aéronautique. Le moteur… plus question de se salir les mains… pas d’huile et graisse en tout genre. C’est du propre. Petits problèmes : le coût et l’autonomie.

Le SDE propose des solutions

Si, à priori, un tel véhicule laisse l’impression de n’être qu’un gadget citadin, le SDE a des projets pour assurer un véritable développement départemental.

Renault indique « une autonomie en parcours périurbains de 100 à 150 km » même s’il est possible de monter à 210 km avec une charge complète. Et en montagne, à la descente, le véhicule se recharge de lui-même…. Mais l’essentiel dépend des bornes de recharge et du temps de recharge. Cela peut aller de 6 à 8h à votre domicile avec un chargeur « pas trop cher de l’ordre de 1000 euros » à 20 mn pour une borne de charge rapide dont le coût peut être de l’ordre de 15 000 Euros. Le coût de la charge ? 2 euros pour plus de 100 km d’autonomie. Ça change du carburant…. Mais au prix de la borne de recharge rapide il faudra beaucoup de véhicules à charger pour rentabiliser.

Les « parcours périurbains de 100 à 150 km » sont relativement limités dans notre département sauf à rester dans l’espace du Grand Tarbes tout au plus élargie jusqu’à Lourdes. Pas évident d’aller passer une journée de ski avec un tel véhicule. Alors le SDE a des idées qu’il va mettre en application. La première d’entre elles est d’implanter une borne dans les communautés de communes. « Une centaine de bornes dans le département sur 3 ans ». C’est ce qui sera proposé à la prochaine Assemblée Générale du SDE. Et puis il est possible d’envisager des bornes de recherche sur les parkings de supermarchés, les parkings de stations de ski, des locations de véhicules électriques…

La transition écologique est en marche dans le département. Les écologistes nous dirons que l’électricité n’est pas propre parce qu’elle est d’origine nucléaire….. Il faut bien leur laisser une fenêtre de contestation.

Louis Dollo

Nota : Le syndicat départemental d’énergie (SDE) est le nouveau nom donné au syndicat départemental d’électricité. Voir ses missions : http://www.tarbes-infos.com/spip.php?article1020