Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Pression sur les éleveurs et bergers des Pyrénées : Jean Lassalle écrit au Ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo

lundi 31 août 2009 par Rédaction

Il y a longtemps que nous dénonçons la pression exercée par les agents de l’ONCFS et certains gardes du Parc National des Pyrénées sur les éleveurs lors du constat de prédations. Ce phénomène n’est pas spécifique aux Pyrénées-Atlantiques et aux Hautes-Pyrénées, ni même au Parc National. Il est général sur toutes les Pyrénées et s’étend également aux Alpes.

En écrivant à Jean-Louis Borloo, Jean Lassalle met le doigt là où ça fait mal. Il ne cite aucun nom ni aucun fait précis mais tout le monde dans les vallées pense aux mêmes conflits qui, ces dernières années, notamment ces derniers mois, ont eu tendance à se développer dangereusement.
Il précise d’entrée de jeu que son « attention a été attirée à plusieurs reprises ces temps derniers, sur le fait qu’il était instamment demandé aux victimes de dégâts d’ours, de garder un silence absolu sous peine de ne pas être dédommagées ».

Parmi ces personnels, nous trouvons des militants ou sympathisants d’associations comme WWF, LPO, FNE et ses satellites tels que FIEP, membre du Conseil d’ Administration du Parc National avec Gérard Caussimont, président du FIEP et vice-président du Conseil Scientifique du PNP, l’ADET-Pays de l’ours. Mieux encore, ces associations en viennent à travailler de concert avec les mêmes fonctionnaires pour des soi-disant études ou observations qui ne manquent jamais d’être orientées.

Nous l’aurons compris, la presse n’est pas la bienvenue surtout lorsqu’elle ne gobe pas les incohérences sur le terrain. La vérité n’est pas bonne à dire et Jean Lassalle le dit à demi-mot… poliment.
Est-ce une situation normale ? Durable ? Nous pouvons en douter.

Sans aller jusqu’à la théorie du complot, nous sommes bien en présence d’une forme de terrorisme écologique qui ne dit pas son nom. Tout le monde respecte un silence politiquement correct. La protection de l’environnement et le développement durable sont bien loin des préoccupations de ces dirigeants, sauf en apparence à travers quelques communiqués souvent violents pour donner illusion.

Nous verrons dans quelque temps, jusqu’où peuvent aller ces excès, notamment pour le conseil d’Administration du Parc National. Le danger, pour la démocratie, est bien réel.

En savoir plus : http://www.pyrenees-pireneus.com/OURS-Pyrenees-pression-sur-eleveurs-bergers-victimes-sinistre-predations-lassalle-ecrit-a-Borloo.htm

La lettre complète de Jean Lassalle : http://www.pyrenees-pireneus.com/Ecolo-Lassalle-Jean-ecrit-a-Borloo-ministre-ecologie-14-aout-2009-pression-sur-eleveurs.pdf