Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Ski alpinisme : Tony Sbalbi, licencié à Amitié et Nature-Tarbes, nouvel entraîneur du Swiss Team du CAS (Club Alpin Suisse)

jeudi 31 octobre 2013 par Rédaction

Tony Sbalbi, http://www.pyrenees-pireneus.com/Montagne/Ski-montagne-alpinisme/France/Competitions/Competiteurs-Athletes/Sbalbi-Tony.html guide haute montagne, habite à Passy, au pied du Mont-Blanc et travaille pour le « Groupe Militaire de Haute Montagne de Chamonix » http://www.gmhm.terre.defense.gouv.fr/ . Ancien membre de l’équipe de France de ski alpinisme, Tony est toujours resté fidèle au club Amitié et Nature – Tarbes http://www.clubant.fr/ où il est licencié depuis de nombreuses années.

Sportif de haut niveau, il l’a toujours été depuis qu’il a débuté la compétition en 1989. Le voilà maintenant au service des sportifs de haut niveau pour une équipe concurrente en devenant l’entraîneur de l’équipe nationale élite de ski-alpinisme du Club Alpin Suisse CAS. http://www.sac-cas.ch/fr.html Titulaire d’un diplôme d’entraineur 3ème degré de la fédération italienne des sports d’hiver FISI (Federazione Italiana Sport Invernali), http://www.fisi.org/ il est engagé par la Suisse à compter de ce jour, 1er novembre. A côté de ce poste à 40% au sein du CAS, il poursuivra son activité avec le Groupe Militaire de Haute Montagne (GMHM) au sein duquel il exerce depuis 2002.

Comme en témoigne son palmarès, Tony Sbalbi a une excellente connaissance du niveau international de ce sport exigeant et peu médiatisé qu’est le ski-alpinisme. Très motivé dans cette nouvelle fonction il aura pour mission « d’encadrer les athlètes en vue des Championnats du Monde 2015 en Suisse et de les coacher lors des compétitions internationales. »

Dommage que les Pyrénées n’aient pas de structure pour répondre à ce niveau d’encadrement et qu’au niveau national la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade (FFME) http://www.ffme.fr/ ne soit pas capable de retenir des éléments de valeur qu’elle a participé à former.

Louis Dollo