Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Le pari de Benjamin Aillaud et Frédéric Bousquet : obtenir une médaille aux Jeux Equestres Mondiaux 2014

mardi 22 octobre 2013 par Rédaction

Depuis un an et demi, Benjamin Aillaud, l’Ariégeois et Frédéric Bousquet, le Tarbais ont mis en place, au sein de la formation « Attelage Tarbes Pyrénées » un pôle de compétition pour la préparation de deux attelages à 4 chevaux dont l’objectif est de ramener une médaille des Jeux Equestres Mondiaux qui se dérouleront en 2014, en Normandie. Pour tous les deux c’est une aventure qui commence et pour laquelle nombre de spécialistes de la discipline pensaient que c’était « mission impossible ».

Une réception a eu lieu tout récemment au haras en présence du directeur Pascal Brun, d’un représentant de l’IFCE (Institut Français du Cheval et de l’Equitation), de la dizaine de membres de l’équipe qui entoure ces deux sportifs de haut niveau et de leurs amis.

• « Nous avons organisé ce pot amical pour remercier nos partenaires et nos équipiers, devait préciser Frédéric Bousquet. On nous promettait de ne pas atteindre notre objectif en si peu de temps et puis cette fin de saison s’est très bien passée. On a fait un beau circuit cette année. On a voyagé un peu partout en France, en Europe. Cette progression, ces résultats, on les doit à tout le monde, à tous nos partenaires privés, sponsors, à tous les institutionnels et évidemment à l’Institut français du cheval et de l’équitation qui nous accueille dans ce magnifique site. Il nous confie aussi des chevaux et des ressources humaines. Merci aussi à nos deux grooms qui se sont blessés et qui nous ont aidés pour arriver jusque-là  ».

Benjamin Aillaud nous explique (audio ci-dessous) ce qu’est un concours d’attelage à 4.

L’intervention du représentant de l’IFCE