Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Dégâts causés par les crues : 720 000 euros attribués au SIMYHL pour les travaux de réparations sur la commune de Cauterets

lundi 16 septembre 2013 par Rédaction

Moment important ce matin en sous-préfecture d’Argelès-Gazost.<span
style='mso-spacerun:yes'> Un point-presse a été tenu par Henri d’Abzac,
préfet des Hautes-Pyrénées, à l’occasion de la signature d’un arrêté de
subvention de 720 000 euros au SIMYHL (Syndicat Mixte du Haut-Lavedan)
présidée par Maryse Carrère, maire de Lau-Balagnas, en présence de Jeanine
Dubié, députée, Michel Aubry, maire de Cauterets, Noël Pereira, président de la
Communauté de communes de Saint-Savin. Cette somme va permettre à la commune de
Cauterets d’effectuer des travaux sur l’esplanade des œufs, notamment pour la
reconstruction du mur de soutènement ainsi que pour une partie des travaux d’urgence
pour la mise en sécurité de la plaine Concé.

« Ces crédits
sont des crédits d’État du fonds de réparation pour les calamités publiques qui
sont et vont être fortement mobilisés pour soutenir les collectivités locales dans
leurs efforts de reconstruction
, a précisé le préfet normal'>. Ils s’inscrivent dans une
première série d’arrêtés de subvention de l’État au profit des communes
sinistrées. Cette subvention est l’occasion de souligner l’engagement très fort
de l’État, au côté des collectivités locales du département pour procéder à ces
travaux de reconstruction. Cet engagement s’inscrit naturellement dans la suite
des deux visites du Président de la République dans le département et des
instructions qu’il a données en termes de mobilisation de la solidarité
nationale. Elle fait suite aux déplacements des ministres qui chacun dans son
domaine a mobilisé les moyens de son ministère
 ».

Henry d’Abzac devait insister à plusieurs reprises sur <span
style='mso-spacerun:yes'> la forte mobilisation de l’État en faveur des
collectivités locales :

« D’abord par la
mobilisation de toutes les mesures et fonds budgétaires prévus pour ces
circonstances
 :

La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle qui
permet de mobiliser l’indemnisation par les assurances.

La mobilisation du fonds calamités publiques qui permet de
subventionner les travaux de reconstruction des biens non assurables des
collectivités locales.

Le fonds prévention des risques pour les travaux en rivières
dans le domaine public fluvial

Le « fonds  Barnier »
qui finance les dépenses de prévention du risque.

Ensuite en agissant
vite
 :

L’état de catastrophe naturelle a été reconnu dès le 28
juin, ce qui a permis aux compagnies d’assurance d’engager les opérations
d’indemnisation immédiatement.

Dès la fin juin, l’opération d’évaluation des dégâts a été
engagée avec la nomination conformément à la Loi d’une mission
interministérielle qui est venue dans le département dès le 11 juillet qui est
revenue courant août et une nouvelle fois début septembre. Cette mission
termine ses travaux dans les jours qui viennent. Elle va rendre son rapport au
Gouvernement qui sur ses bases fixera le montant de la dotation qui sera
affectée aux Hautes Pyrénées.

Le déblocage fin juillet d’une avance de 9, 5 millions d’euros
a permis de prendre en compte les premiers dossiers prêts à être financés
notamment les dossiers urgents.

Enfin en mobilisant
tous ses services en lien avec les collectivités locales
 :

Outre l’appui technique aux communes les services de l’État
ont participé à la constitution de plus de 600 dossiers et ce dans des délais
très brefs. »

L’arrêté de subvention signé ce jour est le premier de tous
ceux qui contribueront au financement de la reconstruction des dégâts qu’ont
subis les collectivités locales du département.

Ils s’inscrivent dans une démarche précise (évaluation,
définition des travaux, financement) qui mobilise très fortement tous les
services de l’État en lien avec les collectivités locales.

1 - Henri d’Abzac, préfet des Hautes-Pyrénées

2 - Maryse Carrère, présidente du SYMILH

3 - Jeanine Dubié, députée

4 - Michel Aubry, maire de Cauterets

5 - Noël Pereira, maire de Pierrefitte-Nestalas et président de la communauté de communes de Saint-Savin