Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

ECONOMIE - La Région soutient 65 projets à destination des petites entreprises de Midi-Pyrénées dans le cadre du projet ARDAN

vendredi 14 août 2009 par Rédaction

[rouge]Communiqué du Conseil régional Midi-Pyrénées[/bleu]

La Région Midi-Pyrénées poursuit le déploiement du dispositif régional ARDAN (Association Régionale pour le Développement d’Activités Nouvelles).

Ce dispositif répond à un problème d’insertion des cadres et apporte une solution pour la reconversion des employés.

La convention cadre pour la période 2008-2011 entre le Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam), l’Institut Promotion Supérieure du Travail - Cnam Midi-Pyrénées (IPST-Cnam) et la Région Midi-Pyrénées prévoit l’accompagnement de 200 projets.

Afin de couvrir les besoins de la période 2009-2010, elle a, à l’occasion de la réunion de la Commission permanente de juillet, présidée par Martin Malvy, voté une subvention d’un montant de 325 000 euros.

Pour la période du 1er mai 2009 au 30 avril 2010, la Région Midi-Pyrénées soutient 65 projets.

Depuis la mise en place du dispositif en 2007, 95 projets ont été mis en place et ils concernent dans une forte proportion des très petites entreprises (TPE).

Le programme ARDAN vise à mettre en rapport une entreprise qui détient un projet de développement et un demandeur d’emploi. Des petites entreprises sont amenées à développer leurs « projets dormants » de diversification, de nouveaux produits et de nouveaux marchés, qui, faute de moyens humains ou de faibles capacités de développement, avaient été mis de côté.

Aujourd’hui 3 stagiaires sur 4 sont embauchées à la suite des 6 mois. Pendant cette durée, la Région Midi-Pyrénées prend en charge la moitié des frais pesant sur l’entreprise et assure un suivi dans le temps.

Mobilisée en faveur de l’emploi dans cette période de crise, elle a dans le cadre de son Plan de soutien, adopté de nouvelles mesures consistant à accompagner l’embauche de jeunes cadres et de jeunes diplômés d’une aide respective de 5 000 euros et 15.000 euros.

[bleu]Mis en ligne vendredi 14 août 2009[/bleu]